6 février 2013

Maternité de Vire : Compte rendu avec l’ARS

Classé dans : 3-Et ailleurs... — Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon @ 17 h 12 min

Une délégation viroise s’est rendue au ministère de la santé pour porter la pétition et exprimer des demandes concernant notre maternité. Voici le ressenti de cette visite :

 Nous avons été reçus avec la coordination nationale comme des chiens dans un jeu de quilles par M.Lancry (directeur de l’ARS) et un fonctionnaire du ministère. Ils n’ont pas pu nous entendre puisqu’ils ne nous ont pas écoutés. Le départ de Tsuji (le directeur du CH Vire) est toujours prévu pour la mi-février. Nous vivons cette présence comme inadmissible, insupportable, déplacée. La réouverture est toujours soumise à un recrutement dont on peut craindre qu’ils ne la soutiennent que du bout des lèvres… et encore !

 Ils ont des mots très durs par rapport aux professionnels qui sont venus travailler à Vire et aux représentants qu’ils avaient en face d’eux. Ils ont remis en cause des professionnels aguerris, notamment le Dr Cesbron venu à Vire lors de la soirée ciné-débat du 10 janvier dernier. À la sortie M.Lancry, sous les huées de la délégation et de la coordination nationale s’est montré plus qu’arrogant et provocateur face à des personnes malheureuses (notamment le personnel de la maternité). Le collectif est plus remonté que jamais et les actions vont continuer dans les jours à venir. Di’ici là sachez qu’une maman et son bébé sont revenus dans le centre périnatal de proximité (comprenez la maternité de Vire) cet après-midi.

 Nous vous rappelons que le personnel est toujours à disposition des couples attendant un enfant pour le suivi prénatal en proposant notamment des cours de préparation à l’accouchement (piscine ou classique), de l’haptonomie et les consultations sage-femmes. Concernant le post-natal, les femmes peuvent demander à la maternité d’accouchement d’être transférées à Vire pour les suites de couche. Ce transport est pris en charge. Le CPP propose aussi les cours de rééducation du périnée et autres visites post-natales. Il est fortement conseillé aux mamans du bocage de demander à revenir à Vire de façon à faire vivre ce CPP et laisser toutes les chances à la maternité de réouvrir. Ne tentez pas le diable en essayant de forcer la main pour accoucher à tout prix à Vire pendant cette période transitoire, cela pourrait nuire à l’avenir de la maternité. Les urgences extrêmes restant de toute façon prises en charge par l’hôpital.

De plus, l’occupation du hall de la maternité est toujours maintenu jusqu’à nouvel ordre. Nous restons à votre disposition pour toute demandes d’informations et attendons vos idées en matière d’actions à réaliser pour soutenir notre maternité.

 

 

 

 

 

Le collectif « Touche pas à ma santé, à mon hosto »

Laisser un commentaire

laboutiqueetreendevenir |
avbey |
lesmarronsgivres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | leschameauxdepierrevillers
| tatocapoeiraecultura
| ecopratique