• Accueil
  • > Recherche : association hopitaux montlucon

17 mars 2014

L’indispensable renouveau du service des urgences

Classé dans : Communiqués — Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon @ 19 h 02 min

Communiqué de presse du Comité de défense de l’hôpital de Montluçon :

Manque de lits d’aval, manque de médecins, manque de personnels, tel est le problème récurrent des services d’urgence depuis des années. Ce malaise est d’autant plus sensible dans notre département et à Montluçon, où l’on comptabilise en moyenne 42 000 passages par an (33 000 à Moulins ou à Vichy).

Aussi recevons-nous avec intérêt la décision de l’Agence Régionale de Santé de revoir l’organisation des urgences. Les travaux en cours associent les médecins urgentistes du département (centres hospitaliers de Montluçon, Moulins et Vichy) et le centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand. La clinique privée Vitalia, invitée, n’a pas souhaité s’y associer. Sans doute la nécessité d’accueillir aux urgences toutes les personnes, y compris les plus modestes, ne correspond pas aux objectifs de rentabilité d’un établissement privé.

Nous sommes donc surpris d’apprendre que la clinique fait actuellement circuler une pétition alarmiste dans laquelle elle se place en victime d’une décision de fermeture de son accueil d’urgence, ce qui mettrait à mal l’ensemble des services de santé de la région Montluçonnaise.

Nous trouvons révoltant que la clinique glisse cette pétition à côté des documents administratifs que doivent remplir les patients à l’arrivée, abusant ainsi de leur faiblesse.

Nous trouvons tendancieux que certains praticiens de ville, pharmaciens et laboratoires relaient cette pétition dans leur salle d’attente.

Il nous semble plus utile, pour tous les habitants de notre région, de toute condition sociale, que l’ensemble des acteurs de santé unissent leurs efforts pour garantir le meilleur accès de tous aux soins de qualité, sans surcoûts. La santé doit rester un service, non un marché.

Le Codeprod, Association d’usagers, agrée par le Ministère de la Santé

(Association membre de la Coordination Nationale des Comités de défense des hôpitaux et maternités)

Le communiqué en PDF ICI

26 février 2014

Appel à signature : Ensemble pour un Pacte d’Avenir des Centres de Santé

Classé dans : Les pétitions — Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon @ 10 h 38 min

Dans les campagnes comme dans les villes, les déserts médicaux se multiplient et la pénurie de l’offre médicale se fait plus forte pour nos concitoyens qui peinent à accéder aux soins les plus élémentaires. Les derniers rapports1 démontrent que les centres de santé apportent une réponse efficace tant sur l’accessibilité géographique qu’économique : pratique du tiers-payant et respect des tarifs conventionnels de la sécurité sociale. Attractifs, les centres de santé offrent un mode d’exercice recherché par les jeunes professionnels de santé intéressés par le salariat et la pratique d’équipe coordonnée. Faute de structures suffisantes, la plupart d’entre eux ne peuvent satisfaire cette aspiration. Il est temps d’engager la transformation du système de soins ambulatoire et d’impulser une démarche d’avenir pour l’offre de soins de proximité. Cela passe par le développement des centres de santé dans nos communes, pierre angulaire d’un futur service public de santé national. Le rapport de l’IGAS « Les centres de santé : Situation économique et place dans l’offre de soins de demain » préconise 20 recommandations qui permettront l’équilibre économique des centres de santé. Il est temps d’appliquer sans plus tarder ces mesures dans un Accord National rénové. La réponse aux besoins des professionnels de santé, des associations d’usagers, des mutuelles, des hôpitaux ou encore des élus locaux passe par un Pacte d’Avenir des Centres de Santé dont lesobjectifs seront :
• Financer les missions dévolues aux centres de santé : prévention, promotion de la santé, éducation thérapeutique des patients, accessibilité sociale…
• Créer un maillage territorial s’appuyant sur les centres de santé et qui garantisse l’accès à la santé pour tous et sur l’ensemble du territoire national.
• Engager la généralisation du tiers payant en s’appuyant sur l’expérience des centres de santé.
• Développer le travail d’équipes de proximité : généralistes, infirmières, dentistes, spécialistes…
• Faciliter l’accès à un cadre d’exercice qui réponde aux attentes des professionnels de santé : prise en charge globale d’une population, statut salarié…
• Favoriser le juste soin au juste coût pour respecter les deniers publics et en finir avec les gaspillages et les actes inutiles.
• Développer l’enseignement et la recherche pour les soins de premier recours.

Cliquez ICI pour signer la pétition en ligne et soutenir la création d’un Pacte d’Avenir des Centres de Santé.

Contacts :
FNCS Dr Richard LOPEZ, Président president@fncs.org 06 08 28 40 81
USMCS Dr Eric MAY, Président eric.may@hotmail.fr 06 81 93 86 14
SNCDCS Dr Fabien COHEN, secrétaire général fcohencd@gmail.com 06 07 28 50 22
1 – Rapport IGAS juillet 2013– Rapport Adeline Archimbaud – septembre 2013– Rapport sénatorial Hervé Maurey – février 2013

La pétition en PDF :

fichier pdf Appel à signature – Ensemble pour un Pacte d’Avenir des Centres de Santé

29 octobre 2013

Assez de polémique, la santé est l’affaire de tous !

Classé dans : Non classé — Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon @ 20 h 35 min

Suite aux articles tracts et courriers dont le CODEPROD a fait l’objet ces derniers jours, il nous paraît difficile de rester silencieux.

Une première mise au point s’impose : non le CODEPROD ne cautionne pas la suppression de 130 postes à l’hôpital et notre expression a toujours été claire à ce sujet : supprimer des postes, en dehors de l’aspect humain dramatique dans un bassin d’emploi déjà sinistré, c’est aussi remettre en cause, à terme, la qualité des soins pour les patients, ce que nous n’accepterons jamais.

 Faire reprendre à notre compte les propos tenus par l’Administratrice de l’Hôpital relève d’une manipulation dans laquelle ni les usagers ni les personnels du centre hospitalier ne se laisseront prendre.

 Par contre, nous continuerons à soutenir et à nous féliciter de toute mesure qui nous semblera aller dans le bon sens, d’où qu’elle vienne.

 Il est un peu fort de nous traiter de girouette alors que nous n’avons eu de cesse de dénoncer la casse systématique de notre hôpital en nous élevant entre autre contre le GCS de Cardiologie avec le groupe privé Vitalia dont l’issue était prévisible. Il n’y eut que peu de voix, à l’époque pour s’opposer à ce projet tant prôné par le Maire et toute le Direction de l’hôpital. Nous avons aussi participé aux actions pour garder une Cardiologue sur l’établissement, mobilisé la population, en faisant des propositions constructives allant dans le sens de l’accès aux soins pour tous dont seul l’hôpital est garant, ce qui est notre unique objectif.

 Nous tenons à rappeler que nous sommes une association d’usagers de l’hôpital public, association agréée  par le Ministère de la Santé, ouverte à toutes celles et tous ceux qui ont à cœur de défendre des soins de qualité partout et pour tous, dans la proximité. Nous avons besoin de tout le monde dans un contexte où la santé publique continue à être mise à mal.

 Elus, partis politiques, organisations syndicales, chacun a sa propre ligne de conduite : nous avons aussi la nôtre.

 Aujourd’hui où il est exigé des hôpitaux 400 millions d’Euros d’économies qui seront, à coup sur, réalisées sur le dos des personnels, aujourd’hui où l’on ferme des services d’urgence et des maternités, où près d’un tiers de la population a renoncé aux soins par manque de moyens, plus que jamais l’hôpital public doit être défendu et le CODEPROD prend et prendra toute sa place dans cette bataille.

Le communiqué en PDF :

fichier pdf communiqué polémique oct 2013 _1_

13 février 2013

Assemblée générale du comité de défence de l’hôpital de Montluçon

Classé dans : 1-Montluçon et région — Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon @ 21 h 14 min

Assemblée générale du comité de défence de l'hôpital de Montluçon dans 1-Montluçon et région agcodeprod12fevrier2013-002-300x225

L’assemblée générale du comité de défense de l’hôpital de Montluçon s’est tenue le 12 février 2013 à la ferme des Ilets, Centre Boris Vian. Une trantaine de personnes étaient présentes. L’association est à la recherche de subventions pour acceuillir à Désertines les rencontres de la coordination nationale de défense des hôpitaux.

agcodeprod12fevrier2013-005-300x225 dans 1-Montluçon et région

Voici le bilan d’activité et le projet d’activité qui ont été présentés lors de cette assemblée :

fichier pdf Bilan d’activité 2012CODEPROD

fichier pdf Propositions pour lannée 2013CODEPROD

Et le compte rendu de l’AG :

fichier pdf CR de l’AG du 12 02 2013

 

19 septembre 2012

Pour le droit aux soins partout et pour tous, je signe !

Classé dans : 1-Montluçon et région — Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon @ 18 h 32 min

Aujourd’hui, un tiers de la population de notre pays renonce aux soins, pour des raisons de coût (dépassements d’honoraires, franchises, forfaits, augmentation des complémentaires-santé…), de difficultés d’accès aux structures de soins publiques (désertification, fermetures de structures de proximité, délais d’attente…). C’est le constat accablant auquel nous sommes confrontés chaque jour.

 Lire la suite de la pétition et signer :

fichier pdf Petition__def_NSED__2012[2]

Une fois signée, vous pouvez déposer la pétition dans la boite aux lettres de l’association du CODEPROD à l’espace Boris Vian, mais vous pouvez également signer cette pétition directement en ligne sur le site de la coordination nationale des hôpitaux ICI

laboutiqueetreendevenir |
avbey |
lesmarronsgivres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | leschameauxdepierrevillers
| tatocapoeiraecultura
| ecopratique